Nigéria – L’éternelle marée noire

Vendredi 21 Mars > 18h00

Titre original Nigéria – L’éternelle marée noire
Thématique : Pollution
Réalisateurs : Yann Le Gléau et
Sébastien Mesquida
Durée : 22 min.
Produit par : What’s up productions Année de production : 2010
Film français  – documentaire  

C’est l’une des plus grandes catastrophes écologiques au monde. Depuis plus d’un demi siècle, une marée noire perpétuelle souille le delta du Niger. Une histoire qui a commencé en 1956 quand Shell, la compagnie historique, ouvrait son premier puits à Oloibiri. 

Depuis, chaque année, l’équivalent d’un Exxon-Valdez, ce tanker de 180 000 tonnes échoué sur les côtes d’Alaska en 1989, se déverserait dans la mangrove. Résultat : un environnement dévasté, des populations locales incapables d’assurer leur subsistance et une rébellion qui menace la stabilité de la région.

A qui la faute ? Les écologistes dénoncent le laxisme des compagnies pétrolières et les avaries à répétition. Shell, Total, Agip, Chevron et les autres estiment que l’immense majorité des marées noires est due à des actes de sabotages sur les pipelines qui traversent le delta. Dans ce débat, le gouvernement ferme les yeux et se contente de toucher sa rente pétrolière qui assure 80% des revenus du pays.

La situation est telle que des groupes armés se sont formés pour réclamer une meilleure répartition des richesses. Kidnappings à la chaîne, sabotages à grande échelle, conflit ouvert avec l’armée…

Les habitants du delta sont pris entre deux feux et ne reçoivent de l’or noir que les fuites et les pollutions. Des villages entiers voient leur terre et leur mode de vie dévastés. Ils attendent souvent en vain des compensations que les compagnies pétrolières ne versent pas ou si peu.

Quel contraste avec le Golfe du Mexique où l’administration Obama et la pression internationale ont obligé BP à verser 20 milliards de dollars aux sinistrés ! Mais le delta du Niger n’est pas la Louisiane, l’Afrique n’est pas l’Amérique…

Le pétrole était une chance pour le Nigeria, il est devenu au fil des ans une véritable malédiction.